A l'origine le voilier devait être un ketch, mais au final Illingworth dessine un plan de voilure de côtre complètement inhabituel, et exploite la jauge qui favorise les triangles avants. Je ne suis pas sur que le grand génois dont le point d'écoute se situe au niveau de la bôme soit d'une grande efficacités. Mais la richesse des voiles d'avant doit permettre de s'adpter à toutes les conditions de temps.

Le bateau pour son premier Fastnet a viré la marque premier devant Benbow un yawl de 23 mètres dessiné par Nicholson...! Durant plus de 20 ans John Illingworth a utilisé ce type de gréement sur ses voiliers.

Caractéristiques

  • Année de construction : 1947
  • Architectes : Laurent Gilles-Illingworth
  • Longueur hors tout : 11.50 m
  • Longueur à la flottaison : 10.20 m
  • Maître bau :2.84 m
  • Tirant d'eau : 2.10 m
  • Génois : 46.40 m2
  • Grand-voile : 30 m2
  • Surface de voile au près : 76.4 m2

Remarquez l'absence de voute et des élancements avants très courts. Ces choix de dessin sont justifiés par le fait que Myth of Malham est un déplacement léger pour les normes de l'époque. Supprimer les élancement permet de gagner du poids dans la construction et au plan hydrodynamique leur importance est moindre.

La chasse au poids : Les cloisons sont en contre-plaqué, les barrots ainsi que les membrures sont en aluminium. Il y a deux couples porque sous le mât, qui ceinturent le bateau. Le varanguage est en acier pour encaisser les effort d'un lest en plomb compact.