Les entrées d'eau sont pincées sur l'avant et relativement pleines dans la partie arrière. Il faudra éviter de charger l'avant, sous peine de pénaliser la marche du bateau.

Les couples sont frégatés ce qui permet d'avoir un bouchain marqué aux environs de la flottaison, la stabilité est ainsi améliorée aux petits angles de gîte.

Le bateau avait la réputation d'être solidement construit. Les échantillonnages sont généreux et, la mousse injectée dans le contre-moulage des fonds contribuent à une très bonne rigidité de la coque.

Le moteur hors-bord est monté dans un puits entre les deux coffres arrières. Celui-ci peut être obturé, par un bac en plastique pour éviter les turbulences et la perte de portance provoquée par ce type d'aménagement.

Caractéristiques :

  • Longueur de coque : 7.15 m
  • Longueur à la flottaison : 5.9 m
  • Tirant d'eau DL :0.65/1.17 m
  • Tirant d'eau Q :1.30 m
  • Poids :1100/1250 Kg
  • Poids du lest DL : 3501420 Kg
  • Poids du lest Q : 420/450 Kg
  • Surface de voile : 28.35/28.15 m2

Remarque : Les différences de chiffre dans les poids et les surfaces de voile sont liés au évolution de la construction au cours des années. Le faible tirant d'eau du dériveur lesté séduira les marins qui béquillent souvent leur bateau. Mais les dérives anciennes en acier peuvent être source de soucis, par ailleurs les gravillons peuvent les coincer dans le puits.